Université du Temps Libre - MAH-JONG

Accueil et renseignements

Nous retrouver:
Rez-de-chaussée du Pôle Universitaire
Rue Bayard
05000 GAP
 
Nos bureaux sont ouverts:
Lundi, Mardi,et Jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mercredi et Vendredi de 9h à 12h uniquement
 
Téléphone: 04 92 51 38 94  
Email:contact.utlgap@gmail.com  

MAH-JONG

Catégorie : Arts et loisirs
Mis à jour : dimanche 5 juin 2022 22:28
Affichages : 326

cest nouveaumahjong

par Catherine et Philippe Eblé, affiliés à la Fédération Française de mah jong et fondateurs en 2019
du club de mah jong « Le Vent de Cëuse » à Pelleautier.
Classés au niveau national et international.

 

Jouer au mah-jong : il s’agit de s’extraire au plus vite d’une situation configurée par le hasard lors de la pioche initiale, vers une organisation gagnante de son jeu permettant de conclure avant ses adversaires.
Un joueur de mah-jong doit combiner l’intuition, la stratégie et l’analyse du jeu de ses adversaires. Pour cela, il doit obligatoirement utiliser au mieux sa mémoire, être observateur et réfléchir le plus vite possible.

Mercredi de 14h à 16h : 05/10 – 12/10 – 19/10 pour la phase d'initiation
Mercredi de 14h à 16h : 09/11 – 16/11 – 23/11 – 30/11 pour la phase de perfectionnement

Tarif de l’atelier (7 séances de 2h) : 85 €

 

Présentation du jeu de mah-jong

Origine
Le Mah-jong est un jeu de société d'origine chinoise, séculaire il est certainement le plus populaire de Chine, on y joue à tout âge, un foyer sur deux possède un jeu de mah-jong.

Le jeu se compose de 144 "dominos" de plastique, de bois, d’os ou d’ivoire appelés "tuiles".
Sur ces tuiles sont gravés des idéogrammes et des symboles comme
     Les 3 Dragons Vert, Rouge et Blanc
     ou encore les quatre vents : Vents d’Est, du Sud, d’Ouest et du Nord
     ainsi que 3 familles de chiffres formées par des bambous, des cercles et des caractères chinois numérotés de 1 à 9.

Principe
Le mah-jong rappelle le jeu de cartes du rami, car il s’agit de faire des « Pung » (brelans), des « Kong » (carrés) ou des « Chow » (suites).

D’apparence simple, ce jeu est passionnant car une multitude de combinaisons sont possibles avec les 144 tuiles.
Il est particulièrement esthétique du fait de la beauté des tuiles et de la poésie liée du rituel qui entoure le déroulement des parties.

Ainsi chaque partie commence par la construction de la pioche appelée « mur » symbolisant la Grande Muraille, à chaque joueur est attribué un vent selon sa place à la table de jeu.
Chaque joueur possède et échange 14 tuiles jusqu’à ne former que des combinaisons de tuiles avec des « Pung », « Kong », « Chow » et une paire. Le premier joueur qui compose un jeu complet a gagné.
 
Une popularité en expansion
Le mah-jong n’est pas seulement populaire en Chine.
Il y a des millions de joueurs dans le monde, dans les pays asiatiques, en Amérique du Nord et en Europe.
Mais, le nombre de règles "locales" différentes selon les pays, parfois même d'une province à l'autre, complexifiait les possibilités de jouer une seule et même règle.

Afin d’organiser des compétions internationales, il devint nécessaire de définir une règle officielle.
Des «maîtres» en mah-jong furent donc réunis afin de constituer ces premières règles officielles. Après deux ans de recherches, ils proposèrent 440 combinaisons.
Elles furent d'abord réduites à 200 puis finalement à 81.
 Les 81 Combinaisons comme règle unique
Ces 81 combinaisons sont devenues une règle de référence mondiale appelée MCR pour « Mahjong Competition Rules ». Le premier championnat du Monde a eu lieu en 2002 au Japon.

En Europe, les règles MCR ont été le moteur d'un développement sans précédent. Le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Norvège, la Russie, les Pays-Bas, l'Italie, la Belgique, l'Espagne, la Hongrie, la Slovaquie, la Russie et la France ont leur Fédération Nationale.

 Le premier Championnat d'Europe a eu lieu en Juin 2005 aux Pays-Bas. En Juin 2005, l'Association Européenne de Mah-jong (EMA) fut créée aux Pays-Bas.

 Vu le développement international de ces règles, la Fédération Française de Mah-Jong (FFMJ) s'engage à les promouvoir en France mais d’autres formes de mah-jong seront également prises en compte.

Chaque  partie de mah-jong  constitue une aventure différente de la précédente. L’influence conjuguée
• des efforts réalisés pour apprendre et s’améliorer,
• de ses capacités cognitives,
• du hasard,
• de la chance,
• de l’adversité, 
• de ses capacités à prendre des risques et assumer la contrariété et accepter la défaite,
• …
font que chaque partie évoque un condensé de la vie humaine. Vouloir refaire encore une fois  sa vie… participe peut être du fait que beaucoup de joueurs de mah-jong deviennent addicts !

 La plupart du temps deux approches du jeu coexistent dans les clubs mah-jong.
       Il y a les personnes qui aiment avant tout jouer et pour qui la convivialité et la rencontre de nouvelles personnes font partie de la pratique du jeu. Elles sont susceptibles de souplesse quant au respect des règles et privilégient l’utilisation des combinaisons qui leur plaisent. La décontraction qui règne autour de la table n’est en général pas compatible avec la vitesse de jeu que l’on doit normalement respecter en compétition.
Les parties de mah-jong sont régulièrement précédées et suivies de moments de partage et de goûters préparés par les participants.
 
      Il y a aussi les joueurs attirés par la compétition, recherchant la victoire dans le strict respect des règles et de la vitesse de jeu. Ils doivent faire preuve d’autocontrôle car la pratique du mah-jong c’est souvent apprendre à perdre alors que l’on pense être sur le point de gagner…
Si pour eux la convivialité n’est bien sûr nullement exclue, ils apprécient, voire recherchent, des partenaires jouant dans cet état d’esprit afin que le déroulement des parties ne soit pas déséquilibré par un ou des joueurs trop « dilettantes ».
Cela ne les empêche pas de participer activement aux moments de partage qui créent du lien dans les clubs.