Université du Temps Libre - Jean-Sébastien Bach

Accueil et renseignements

Nous retrouver:
Rez-de-chaussée du Pôle Universitaire
Rue Bayard
05000 GAP
 
Nos bureaux sont ouverts:
Lundi, Mardi,et Jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Mercredi et Vendredi de 9h à 12h uniquement
 
Téléphone: 04 92 51 38 94  
Email:contact.utlgap@gmail.com  

Jean-Sébastien Bach

Catégorie : Arts et Lettres
Mis à jour : dimanche 5 juin 2022 22:19
Affichages : 276

monument pour johann sebastian bach devant l église de thomas thomaskirchecest nouveau

UN GÉNIE AU SERVICE DE LA MUSIQUE ET DE LA FOI
« Voyage à travers la Messe en Si, ses Cantates, ses Motets »
par Pierre Iodice, Chef d’orchestre, compositeur 

 

On a coutume de dire que J.S.BACH est le «  Père de la Musique ».
Non pas qu’il n’y ait eu personne avant lui, ce serait faire injure à Monteverdi, Guillaume de Machaut, Roland de Lassus et bien d’autres compositeurs émérites, non, mais il est vrai qu’il y a dans l’Histoire de la Musique un « avant-Bach » et un « après-Bach » et ceci pour plusieurs raisons.

Il a repoussé les limites de l’écriture de son époque jusqu’à atteindre une complexité inégalée et inégalable dans la science de l’harmonie et du contrepoint, à tel point que des Mozart ou des Beethoven qui connaissaient ses oeuvres par cœur ne pourront qu’essayer de l’imiter et seront obligés d’aller plus loin en cassant les règles ou en les détournant.

Science de l’écriture, science de l’architecture aussi et un sens inouï de la mélodie et de l’improvisation.
Ses improvisations à l’orgue étaient réputées pour être exceptionnelles et ses Toccatas en particulier laissent imaginer de quoi il devait être capable lorsqu’il se laissait aller à son génie en improvisant.
Cette totale liberté, on la retrouve dans la fluidité, l’invention permanente de ses mélodies, dans ses Arias en particulier où se mêlent sans cesse différentes parties dans le plus pur et complexe contre-point.

Enfin, Bach, c’est « le fleuve », nous étudierons certains manuscrits, aucune rature, aucun gribouillage, tout est écrit d’un seul jet, à la plume, tellement vite d’ailleurs que certains musicologues n’ont pas manqué de remarquer que les hampes des notes étaient penchées vers la droite, comme si la pensée allait plus vite que la main et l’obligeait à courir vers l’avant….

Génie absolu, tellement prolifique, il a laissé une œuvre énorme et nous nous attacherons dans les conférences proposées la saison prochaine à l’étude de différentes œuvres sacrées : la monumentale Messe en Si, quelques Cantates parmi les 250 que nous connaissons et nous finirons avec les Motets et les 4 Messes Brèves.
Pourquoi cette approche de Bach par sa musique sacrée, me direz-vous ?
Parce que Bach écrivait toujours en bas de ses manuscrits SOLI GLORIA DEO, parce que J.S. Bach, avant d’être un compositeur unique, génial et incomparable à nul autre, est avant tout un Chrétien qui a offert sa vie et sa musique à sa foi.

Les conférences, outre l’aspect historique et musicologique, seront illustrées par l’étude sur écran des partitions et des conducteurs d’orchestre et l’écoute attentive des différentes œuvres.

 Jeudi de 14h à 16h30 les 15/09 – 13/10 – 10/11 – 08/12 – 12/01 – 09/02 – 09/03 – 06/04 – 04/05
Tarif (9 séances de 2h30) : 114 € (forfait)